Se loger : un droit.

Le problème

Les logements sécuritaires et abordables sont de plus en plus hors de portée, dû à la montée en flèche des loyers, des prix des maisons et des expulsions pour « rénovations ». Ce n’est pas étonnant, le Canada vit présentement une crise du logement qui touche toutes les régions du pays : les loyers moyens ont augmenté dans toutes les provinces l’an dernier et 1,7 million de ménages consacrent aujourd’hui plus de 30 % de leur revenu au logement. Concrètement, cela signifie que les gens sont confrontés au stress constant généré par des choix impossibles, comme payer son loyer ou faire l’épicerie, vivent dans des logements insalubres, déménagent à l’extérieur de leur collectivité ou courent le risque, bien réel, de se retrouver à la rue.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *